Les vampires ont pris le pouvoir... Vous avez une dent contre eux ou contre l'une des nombreuses autres espèces sorties du placard?
 
AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez| .

Notre contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Le maitre du jeu
Admin


Messages : 13
Date d'inscription : 19/04/2016

MessageSujet: Re: Notre contexte Mar 29 Nov - 11:34


Contexte



Il était une fois un gentil vampire qui avait comme meilleur ami, un loup...  Non non non...

Premièrement, les vampires et les loups ne s'aiment pas.

Deuxièmement, ils ne sont pas gentils non plus.  

Une fois cette mise au point bien comprise, vous pouvez continuez votre lecture.


Il y a plus de 3100 ans, soit bien avant la venue de l'ère moderne, les humains tentaient de survivre au mieux de leurs connaissances. Dans un petit village perdu au nord de l’Europe, un nouveau virus mutant à vu le jour. Un seul homme a survécu. Non, ce n’est pas Dracula.  Franchement, cette histoire n’a rien à voir avec les vrais vampires. Le survivant, bien que ce changement ne lui ait personnellement rien apporté de positif ou de négatif, a vu ces enfants naître avec une nouvelle maladie. Enfin, par maladie on comprend qu'il s'agit du gène du vampirisme ici n’est-ce pas? Non seulement ces enfants devaient boire du sang pour survivre, mais lorsqu’ils ne tuaient pas leur proie, celles-ci se transformaient.

Les proies devenaient comme eux à une exception près, les survivants des morsures ne peuvent pas supporter la lumière du jour. Le gène mutant permet aux diurnes de vivre sous le soleil alors que le venin ne permet pas aux nocturnes de survivre sous le soleil. Alors, lorsqu’un nocturne vous dit que son espèce est à l’origine de la lignée, vous saurez que c’est faux. Par contre, les enfants mutants encore là pour raconter la bonne version de l’histoire sont peu nombreux. Pour être franc, ils sont tous morts sauf un.  

Que dire des loups? Personne ne sait d’où ils viennent puisque la purge de 1431 les a pratiquement tous décimés. Sont-ils issus d’une mutation? Peut-être! Ce qui est sur, c’est que les loups se sont difficilement remis de la grande chasse et même si aujourd’hui leur nombre est plus que respectable, il ne font pas encore le poids.

Deux espèces… Deux destins… Si les vampires jubilent à l’idée d’être enfin sortis du placard, les loups, de leur côté, préfère rester dans l’ombre.  

Serez-vous un vampire? Un loup? Un humain?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Notre contexte

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Notre Contexte
» Notre contexte
» « Mais j'trouve pas de refrain à notre histoire... »
» Notre alimentation
» 'BillClinton,otez-vous de notre soleil'UN TEXTE QUI CHATOUILLE LES PLEURNICHEURS

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Vengeance :: LÀ OU TOUT COMMENCE :: ABC DU FORUM-